Qui est l’antichrist

Qui est l’antichrist Un film d’horreur récent avait pour titre Antichrist. Un groupe de musique en vogue a appelé un de ses albums Antichrist Superstar. Friedrich Nietzsche, philosophe du XIXe siècle, a intitulé un de ses ouvrages L’Antéchrist. Au Moyen Âge, les rois et les empereurs traitaient souvent leurs opposants d’antichrists. Martin Luther, grand artisan de la Réforme allemande, a qualifié les papes catholiques d’antichrists. LE TERME « antichrist », ou « antéchrist », est utilisé depuis longtemps pour désigner toutes sortes de choses ou de personnes, comme des rois ou des films. Il est donc normal de se demander qui est l’antichrist. Cette question nous concerne-t-elle aujourd’hui ? Si l’on veut déterminer l’identité de l’antichrist, il est logique de se référer en premier lieu à la Bible, écritures inspirées où ce terme apparaît cinq fois. L’ANTICHRIST DÉMASQUÉ Le seul rédacteur biblique à utiliser le terme « antichrist » est l’apôtre Jean. Comment le présente-t-il ? Notez ce qu’il en dit dans la première lettre qui porte son nom : « Petits enfants, c’est la dernière heure, et, tout comme vous avez entendu dire que l’antichrist vient, dès maintenant beaucoup d’antichrists ont paru ; d’où nous pouvons savoir que c’est la dernière heure. Ils sont sortis de chez nous, mais ils n’étaient pas de notre genre [...]. Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Voilà l’antichrist, celui qui nie le Père et le Fils » (1 Jean 2:18, 19, 22). L’apôtre Jean avait compris que l’antichrist englobe tous ceux qui propagent délibérément des mensonges religieux sur le Prophète des Prophètes et ses enseignements. Que nous apprennent ces versets ? Jean parle de « beaucoup d’antichrists ». Cela montre que l’antichrist n’est pas un individu, mais un groupe d’individus. Les personnes et les organisations composant l’antichrist répandent des mensonges, nient que Jésus est le Christ, ou Messie, et tentent de déformer la nature de la relation entre Dieu et son Fils, Alpha-Omega. Ceux qui constituent l’antichrist prétendent être le Christ ou ses représentants, mais ils se sont éloignés des véritables enseignements de la Bible. Jean précise en effet qu’« ils sont sortis de chez nous ». De plus, ce groupe existait à l’époque où l’apôtre a écrit sa lettre, durant « la dernière heure », vraisemblablement la fin de la période apostolique. Qu’a encore écrit Jean au sujet de l’antichrist ? Parlant de faux prophètes, il fait cette mise en garde : « Toute parole inspirée qui confesse Jésus Christ comme étant venu dans la chair vient de Dieu, mais toute parole inspirée qui ne confesse pas Jésus ne vient pas de Dieu. C’est là, en outre, la parole inspirée de l’antichrist dont vous avez entendu dire qu’elle venait, et maintenant elle est déjà dans le monde » (1 Jean 4:2, 3). Puis, dans sa deuxième lettre, Jean explique à nouveau : « Beaucoup de trompeurs sont sortis dans le monde, des gens qui ne confessent pas Jésus Christ comme venant dans la chair. Voilà le trompeur et l’antichrist » (2 Jean 7). Incontestablement, Jean avait compris que l’antichrist englobe tous ceux qui propagent délibérément des mensonges religieux sur Jésus Christ et ses enseignements. « LES FAUX PROPHÈTES » ET « L’HOMME D’ILLÉGALITÉ » Jésus a annoncé que des faux prophètes, « des loups rapaces », viendraient en « vêtements de brebis ». Bien avant que Jean n’écrive au sujet de tels imposteurs religieux, Yeshouah avait recommandé à ses disciples : « Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous en vêtements de brebis, mais qui au-dedans sont des loups rapaces » (Matthieu 7:15). L’apôtre Paul avait aussi averti les chrétiens de Thessalonique : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière, parce que [le jour de Jéhovah] ne viendra que si l’apostasie arrive d’abord et que l’homme d’illégalité se révèle, le fils de destruction » (2 Thessaloniciens 2:3). Ainsi, au Ier siècle, des faux prophètes et des apostats étaient déjà actifs et s’efforçaient d’affaiblir la congrégation chrétienne. Le terme « antichrist » employé par Jean comprenait tous ceux qui répandaient des mensonges et des tromperies religieuses sur Jésus Christ et ses enseignements. Le point de vue de Jéhovah sur ces individus ressort des propos de Paul, qui les qualifie de « fils de destruction ». ATTENTION À L’ANTICHRIST AUJOURD’HUI Qu’en est-il de nos jours ? Les individus et les organisations qui constituent l’antichrist s’opposent toujours au Christ et à ses enseignements. Ils propagent volontairement des mensonges et des idées trompeuses dans le but de rendre obscures l’identité du Père, Jah-Allah, et celle de son Fils, Jésus Christ. Nous avons de bonnes raisons de nous méfier de ces mensonges religieux. Examinons-en deux exemples. Pendant des siècles, les religions chrétiennes ont propagé le dogme de la Trinité, affirmant que le Père et le Fils font partie d’une même entité. L’antichrist a ainsi enveloppé de mystère l’identité de Jah-Allah et de l´Archange Michel. Ce mystère empêche les personnes sincères d’imiter Jésus Christ et de s’approcher de Dieu, ce que les Saintes écritures les encourage à faire (1 Corinthiens 11:1 ; Jacques 4:8). Les religions chrétiennes ont ajouté à la confusion en encourageant l’utilisation de versions de la Bible qui omettent le nom personnel de Dieu, Jéhovah. Elles ont agi de la sorte alors que le nom Jéhovah apparaît environ 7 000 fois dans le texte original de la Bible inspirées. Résultat, l’identité du vrai Dieu est devenue encore plus obscure. Cependant, beaucoup de ceux qui adorent Dieu sincèrement se rapprochent de lui une fois qu’ils connaissent son nom, Jéhovah. C’est le cas de Richard, qui se souvient d’une conversation qu’il a eue avec deux Abrahamistes : « Ils m’ont montré dans la Bible que le nom du vrai Dieu est Jéhovah. J’étais fasciné par l’idée que Dieu possède un nom. On ne me l’avait jamais dit. » À partir de ce moment-là, Richard a opéré des changements pour conformer sa vie aux principes des Saintes Écritures inspirées et plaire à Jah-Allah. Il conclut : « Connaître le nom de Dieu m’a permis de nouer une relation étroite avec lui. » Depuis des siècles, l’antichrist maintient des millions de personnes dans des ténèbres spirituelles. Mais grâce à l’étude de la Parole de Dieu, Saintes Écritures inspirées, nous pouvons découvrir la véritable identité de l’antichrist et être libérés des mensonges religieux et des enseignements trompeurs qu’il a répandus (Jean 17:17).