• GALATES 1 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 1 : 1 24
    1 Paul , apôtre , ni de la part des hommes ni grâce à un homme, mais grâce à Jésus
    Christ et Dieu le Père , qui l’a relevé d’entre les morts , et tous les frères qui sont
    avec moi , aux congrégations de Galatie :
    À vous faveur imméritée et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus
    Christ. Il s’est donné luimême
    pour nos péchés , afin de nous délivrer du présent
    système de choses mauvais , selon la volonté de notre Dieu et Père, à qui soit
    la gloire à tout jamais . Amen.
    Je m’étonne que vous vous laissiez éloigner si vite de Celui qui vous a appelés
    avec la faveur imméritée de Christ pour [passer à] une autre sorte de bonne
    nouvelle . Mais ce n’en est pas une autre ; seulement il y en a certains qui vous
    troublent et veulent dénaturer la bonne nouvelle concernant le Christ .
    Cependant, même si nous ou un ange du ciel, nous venions à vous annoncer comme une
    bonne nouvelle quelque chose qui va audelà
    de ce que nous vous avons annoncé comme
    une bonne nouvelle, qu’il soit maudit . Ainsi que nous l’avons dit cidessus,
    je le
    redis aussi maintenant : Quiconque vous annonce comme une bonne nouvelle quelque
    chose qui va audelà
    de ce que vous avez accepté , qu’il soit maudit.
    Estce
    donc des hommes que j’essaie maintenant de persuader, ou bien Dieu ? Ou
    estce
    que je cherche à plaire à des hommes ? Si je plaisais encore à des hommes , je
    ne serais pas l’esclave de Christ . Car je vous fais savoir, frères, que la bonne
    nouvelle qui a été annoncée par moi comme une bonne nouvelle n’est pas [une
    invention] humaine ; car je ne l’ai pas reçue de l’homme et on ne me [l’]a pas non
    plus enseignée, si ce n’est grâce à une révélation de Jésus Christ .
    Vous avez, en effet, entendu parler de ma conduite autrefois dans le judaïsme ,
    [et vous savez] que c’est jusqu’à l’excès que j’ai continué à persécuter la congrégation
    de Dieu et à la dévaster , et que je faisais de plus grands progrès dans le judaïsme
    que beaucoup de ceux de mon âge [et] de ma race , parce que j’étais bien plus zélé
    pour les traditions de mes pères. Mais quand Dieu, qui m’a séparé de la matrice
    de ma mère et [m’]a appelé par sa faveur imméritée , a jugé bon de révéler son
    Fils à mon sujet , pour que j’annonce aux nations la bonne nouvelle le concernant , je
    n’ai pas aussitôt consulté la chair et le sang . Je ne suis pas non plus monté à
    Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi , mais je suis parti pour l’Arabie, et je
    suis revenu de nouveau à Damas .
    Puis, trois ans plus tard, je suis monté à Jérusalem pour rendre visite à
    Céphas , et je suis resté avec lui quinze jours. Mais je n’ai vu aucun autre des
    apôtres, seulement Jacques le frère du Seigneur. Or, quant aux choses que je
    vous écris, voyez, en présence de Dieu, je ne mens pas .
    Après cela je suis allé dans les régions de Syrie et de Cilicie. Mais j’étais
    inconnu de visage pour les congrégations de Judée qui sont en union avec Christ ;
    elles entendaient seulement dire : “ L’homme qui autrefois nous persécutait annonce
    maintenant la bonne nouvelle concernant la foi qu’autrefois il dévastait . ” Et elles
    glorifiaient Dieu à cause de moi.

  • GALATES 2 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 2 : 1 21
    2 Puis, au bout de quatorze ans, je suis monté de nouveau à Jérusalem avec
    Barnabas ; j’ai également emmené Tite avec moi. Mais je suis monté par suite d’une
    révélation . Et je leur ai exposé la bonne nouvelle que je prêche parmi les nations,
    en privé cependant, devant ceux qui étaient des hommes marquants, [pour savoir] si
    d’une manière ou d’une autre je ne courais pas ou n’avais pas couru en vain .
    Toutefois, pas même Tite , qui était avec moi, n’a été obligé de se faire circoncire ,
    bien qu’il soit Grec. Mais à cause des faux frères introduits furtivement , qui
    s’étaient glissés [parmi nous] pour espionner notre liberté , celle que nous avons dans
    l’union avec Christ Jésus, afin de nous réduire complètement en esclavage ... à ceuxlà
    nous n’avons pas cédé par soumission , non, pas même pour une heure, afin que la
    vérité de la bonne nouvelle demeure parmi vous.
    Mais quant à ceux qui paraissaient être quelque chose — peu importe le genre
    d’hommes qu’ils étaient autrefois, cela m’est égal — Dieu ne juge pas sur l’apparence
    de l’homme —, à moi, en fait, ces hommes marquants n’ont rien communiqué de
    nouveau. Mais au contraire, quand ils ont vu que la bonne nouvelle m’avait été
    confiée pour les incirconcis , tout comme [elle avait été confiée] à Pierre pour les
    circoncis — car Celui qui a donné à Pierre les capacités nécessaires pour un
    apostolat pour les circoncis m’a aussi donné des capacités pour les gens des nations ;
    oui, quand ils ont appris la faveur imméritée qui m’a été donnée , Jacques et
    Céphas et Jean, ceux qui paraissaient être des colonnes , nous ont donné, à moi et à
    Barnabas , la main droite [en signe] d’association , pour que nous allions, nous, vers
    les nations, mais eux vers les circoncis. Seulement nous devions penser aux
    pauvres . C’est là précisément ce que je me suis aussi efforcé de faire vraiment .
    Cependant, lorsque Céphas est venu à Antioche , je lui ai résisté en face,
    parce qu’il se trouvait condamné . En effet, avant l’arrivée de certains hommes [qui
    venaient] de la part de Jacques , il mangeait avec les gens des nations ; mais quand ils
    sont arrivés, il a entrepris de se retirer et de se séparer, par crainte de ceux du groupe
    des circoncis . Les autres Juifs aussi, agissant comme lui, ont joué la même
    comédie , de sorte que même Barnabas a été entraîné avec eux dans leur comédie .
    Mais quand j’ai vu qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de la bonne
    nouvelle , j’ai dit à Céphas devant tous : “ Si toi, bien que tu sois Juif, tu vis comme
    les nations, et non comme les Juifs, comment se faitil
    que tu obliges les gens des nations
    à vivre selon les coutumes juives ? ”
    Nous qui sommes Juifs par nature , et non pécheurs d’entre les nations,
    sachant bien que l’homme est déclaré juste , non en raison des oeuvres de [la] loi,
    mais seulement par le moyen de la foi envers Christ Jésus, nous aussi nous avons mis
    notre foi en Christ Jésus, pour être déclarés justes en raison de la foi envers Christ , et
    non en raison des oeuvres de [la] loi, parce qu’en raison des oeuvres de [la] loi nulle chair
    ne sera déclarée juste . Maintenant si nous, en cherchant à être déclarés justes
    grâce à Christ , nous avons aussi nousmêmes
    été trouvés pécheurs , Christ estil
    en
    réalité le ministre du péché ? Que cela n’arrive jamais ! Car si les choses mêmes
    que j’ai démolies autrefois je les rebâtis , je montre que je suis un transgresseur .
    Quant à moi, par le moyen de [la] loi je suis mort à l’égard de [la] loi , pour que je
    devienne vivant à l’égard de Dieu . Je suis attaché sur le poteau avec Christ .
    Ce n’est plus moi qui vis , mais c’est Christ qui vit en union avec moi . Oui, la vie que
    je vis maintenant dans [la] chair, je la vis par la foi envers le Fils de Dieu, qui m’a aimé
    et s’est livré luimême
    pour moi . Je ne pousse pas de côté la faveur imméritée de
    Dieu ; car si la justice vient par le moyen de [la] loi , Christ, en fait, est mort pour
    rien .

  • GALATES 3 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 3 : 1 29
    3 Ô Galates insensés ! Qui vous a soumis à une influence mauvaise , vous devant les
    yeux de qui Jésus Christ a été ouvertement dépeint comme attaché sur un poteau ?
    Je veux apprendre seulement cela de vous : Avezvous
    reçu l’esprit en raison des
    oeuvres de [la] loi ou parce que vous avez entendu avec foi ? Êtesvous
    si
    insensés ? Après avoir commencé dans [l’]esprit , êtesvous
    maintenant en train d’être
    rendus complets dans la chair ? Avezvous
    enduré tant de souffrances pour rien ?
    Si c’était vraiment pour rien. Celui donc qui vous fournit l’esprit et accomplit des
    oeuvres de puissance parmi vous, le faitil
    en raison des oeuvres de [la] loi ou parce
    que vous avez entendu avec foi ? Tout comme Abraham “ eut foi en Jéhovah , et
    cela lui fut compté comme justice ”.
    Vous savez bien que ce sont ceux qui sont attachés à la foi qui sont fils
    d’Abraham . Or l’Écriture, voyant d’avance que Dieu déclarerait les gens des nations
    justes en raison de la foi, a annoncé d’avance la bonne nouvelle à Abraham, à savoir :
    “ Par ton moyen toutes les nations seront bénies . ” Aussi ceux qui sont attachés à la
    foi sont en train d’être bénis avec le fidèle Abraham .
    Tous ceux en effet qui dépendent des oeuvres de [la] loi sont sous une malédiction ;
    car il est écrit : “ Maudit est tout homme qui ne demeure pas dans toutes les choses écrites
    dans le rouleau de la Loi afin de les pratiquer . ” D’autre part, que par [la] loi
    personne ne soit déclaré juste auprès de Dieu, c’est évident, parce que “ le juste vivra en
    raison de la foi ”. Or la Loi n’est pas attachée à la foi, mais “ celui qui les pratique
    vivra par leur moyen ”. Christ, par rachat , nous a libérés de la malédiction de
    la Loi en devenant malédiction à notre place, parce qu’il est écrit : “ Maudit est tout
    homme pendu à un poteau . ” C’était afin que, pour les nations, la bénédiction
    d’Abraham vienne par le moyen de Jésus Christ , pour que, grâce à notre foi , nous
    recevions l’esprit promis .
    Frères, je parle [en utilisant] un exemple purement humain : Une alliance validée,
    bien que ce soit celle d’un homme, personne ne la met de côté ou n’y fait des
    adjonctions . Or les promesses ont été énoncées à l’adresse d’Abraham et de sa
    semence . On ne dit pas : “ Et aux semences ”, comme pour beaucoup, mais comme
    pour une seule : “ Et à ta semence ”, qui est Christ . D’autre part, je dis ceci :
    Quant à l’alliance antérieurement validée par Dieu , la Loi qui a paru quatre cent trente
    ans plus tard ne l’annule pas, de manière à abolir la promesse . Car si l’héritage est en raison de [la] loi, il n’est plus en raison de la promesse ; alors que Dieu l’a donné
    volontiers à Abraham par le moyen d’une promesse .
    Alors, pourquoi la Loi ? Elle a été ajoutée pour rendre les transgressions
    manifestes , jusqu’à ce qu’arrive la semence à qui la promesse avait été faite ; et
    elle a été transmise par l’intermédiaire d’anges , par la main d’un médiateur . Or il
    n’y a pas de médiateur lorsqu’il n’y a qu’une seule personne en cause, mais Dieu n’est
    qu’un seul . La Loi estelle
    donc contre les promesses de Dieu ? Que cela
    n’arrive jamais ! Car si une loi avait été donnée qui puisse procurer la vie , la justice
    aurait réellement été par le moyen de [la] loi . Mais l’Écriture a enfermé toutes
    choses ensemble sous le péché , pour que la promesse provenant de [la] foi envers
    Jésus Christ soit donnée à ceux qui exercent la foi .
    Cependant, avant qu’arrive la foi , nous étions gardés sous [la] loi , enfermés
    ensemble, attendant la foi qui devait être révélée . Aussi, la Loi est devenue notre
    précepteur menant à Christ , pour que nous soyons déclarés justes en raison de
    [la] foi. Mais maintenant que la foi est arrivée , nous ne sommes plus sous un
    précepteur .
    Vous êtes tous, en fait, fils de Dieu par le moyen de votre foi en Christ Jésus.
    Car vous tous qui avez été baptisés en Christ , vous avez revêtu Christ . Il n’y
    a ni Juif ni Grec , il n’y a ni esclave ni homme libre , il n’y a ni mâle ni femelle ; car
    vous êtes tous une seule [personne] en union avec Christ Jésus . D’autre part, si
    vous appartenez à Christ, vous êtes vraiment la semence d’Abraham , héritiers par
    rapport à une promesse .

  • GALATES 4 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 4 : 1 31
    4 Or je dis qu’aussi longtemps que l’héritier est un toutpetit,
    il ne diffère en rien d’un
    esclave , bien qu’il soit seigneur de toutes choses, mais il est sous des préposés et
    sous des intendants jusqu’au jour que son père a fixé d’avance. De même nous
    aussi, quand nous étions des toutpetits,
    nous restions asservis aux choses
    élémentaires du monde. Mais quand est arrivé le terme du temps , Dieu a envoyé
    son Fils , qui est né d’une femme et qui s’est trouvé sous [la] loi , pour libérer
    par rachat ceux qui étaient sous [la] loi , pour que nous puissions alors recevoir
    l’adoption comme fils .
    Or, parce que vous êtes des fils, Dieu a envoyé l’esprit de son Fils dans nos coeurs
    et [cet esprit] crie : “ Abba , Père ! ” Ainsi donc, tu n’es plus esclave, mais fils ; et
    si [tu es] fils, [tu es] aussi héritier, grâce à Dieu .
    Toutefois, quand vous ne connaissiez pas Dieu , c’est alors que vous travailliez
    comme des esclaves pour ceux qui, par nature, ne sont pas des dieux . Mais
    maintenant que vous avez appris à connaître Dieu ou, plutôt, maintenant que vous êtes
    connus de Dieu , comment se faitil
    que vous retourniez encore à ces faibles et
    misérables choses élémentaires et que vous vouliez encore de nouveau travailler pour
    elles comme des esclaves ? Vous observez scrupuleusement les jours , les
    mois , les époques et les années. J’ai peur pour vous que d’une manière ou d’une
    autre je n’aie peiné pour rien en ce qui vous concerne.
    Frères, je vous en prie : Devenez comme moi , parce que moi aussi j’étais comme
    vous . Vous ne m’avez fait aucun tort . Mais vous savez que c’est à cause d’une
    maladie de ma chair que je vous ai annoncé la bonne nouvelle la première fois . Et
    ce qui, dans ma chair, était pour vous une épreuve , vous ne l’avez pas traité avec mépris
    et vous n’avez pas non plus craché de dégoût ; mais vous m’avez reçu comme un ange
    de Dieu, comme Christ Jésus . Où donc est ce bonheur que vous aviez ? Car je
    vous rends témoignage que, si cela avait été possible, vous vous seriez arraché les yeux
    pour me les donner . Eh bien alors, suisje
    devenu votre ennemi parce que je
    vous dis la vérité ? Ils vous recherchent avec zèle , non pas de belle façon, mais
    ils veulent vous séparer [de moi], pour que vous les recherchiez avec zèle . C’est
    une excellente chose, cependant, qu’on vous recherche avec zèle dans une belle cause
    en tout temps, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous, mes petits
    enfants , pour qui je suis de nouveau dans les douleurs de l’accouchement jusqu’à ce
    que Christ soit formé en vous . Mais je voudrais être présent parmi vous en ce
    moment même et parler autrement , parce que je suis perplexe à votre sujet.
    Ditesmoi,
    vous qui voulez être sous [la] loi , n’entendezvous
    pas la Loi ?
    Par exemple, il est écrit qu’Abraham a acquis deux fils, un par la servante et un par la
    femme libre ; mais celui de la servante est vraiment né selon la chair , celui de la
    femme libre en raison d’une promesse . Ces choses sont un drame
    symbolique ; car ces [femmes] représentent deux alliances : l’une [est celle] du
    mont Sinaï , qui donne naissance à des enfants pour l’esclavage, et qui est Agar. Or
    cette Agar représente le Sinaï , une montagne en Arabie, et elle correspond à la
    Jérusalem actuelle, car elle est dans l’esclavage avec ses enfants. Mais la
    Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère .
    Car il est écrit : “ Réjouistoi,
    femme stérile, toi qui ne mets pas au monde ; éclate et
    pousse des cris, toi qui n’as pas les douleurs ; car les enfants de la désolée sont plus
    nombreux que [ceux] de la [femme] qui a le mari . ” Or nous, frères, nous sommes
    enfants de la promesse, tout comme Isaac . Mais de même qu’alors celui qui était
    né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’esprit, de même aussi
    maintenant . Toutefois, que dit l’Écriture ? “ Chasse la servante et son fils, car le fils
    de la servante n’héritera d’aucune façon avec le fils de la femme libre . ” C’est
    pourquoi, frères, nous sommes enfants, non pas d’une servante , mais de la femme
    libre .

  • GALATES 5 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 5 : 1 26
    5 C’est pour une telle liberté que Christ nous a libérés . C’est pourquoi tenez
    bon , et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de l’esclavage .
    Voyez ! Moi, Paul, je vous dis que si vous vous faites circoncire , Christ ne vous
    sera d’aucune utilité. D’autre part, j’atteste de nouveau à tout homme qui se fait
    circoncire, qu’il est tenu d’accomplir toute la Loi . Vous êtes séparés de Christ, vous
    qui cherchez à être déclarés justes par le moyen de [la] loi ; vous êtes déchus de sa
    faveur imméritée . Pour nous, c’est par [l’]esprit que nous attendons avec
    impatience la justice espérée par suite de la foi . Car en ce qui concerne Christ
    Jésus ni la circoncision n’a de valeur ni l’incirconcision , mais la foi opérant par
    l’amour .
    Vous couriez bien . Qui vous a empêchés de continuer à obéir à la vérité ?
    Une telle persuasion ne vient pas de Celui qui vous appelle . Un peu de levain fait
    fermenter toute la masse . Je suis certain , pour vous qui êtes en union avec
    [le] Seigneur , que vous n’allez pas penser autrement ; mais celui qui vous trouble ,
    quel qu’il soit, portera [son] jugement . Quant à moi, frères, si je prêche encore la
    circoncision, pourquoi suisje
    encore persécuté ? Car alors, l’obstacle du poteau de
    supplice a été aboli . Je voudrais qu’ils aillent jusqu’à se faire
    émasculer , les hommes qui cherchent à vous bouleverser .
    Vous avez, en effet, été appelés pour la liberté , frères ; seulement n’usez pas de
    cette liberté comme d’une occasion pour la chair ; mais par amour travaillez comme des
    esclaves les uns pour les autres . Car toute la Loi se trouve accomplie dans une
    seule parole, à savoir : “ Tu dois aimer ton prochain comme toimême
    . ” Mais si
    vous continuez à vous mordre et à vous dévorer les uns les autres , prenez garde que
    vous ne soyez anéantis les uns par les autres .
    Mais je dis : Continuez à marcher par [l’]esprit et vous n’accomplirez aucun désir
    charnel . Car la chair, dans son désir, est contre l’esprit , et l’esprit contre la chair ;
    car ceuxci
    sont opposés l’un à l’autre, de sorte que les choses mêmes que vous voudriez
    faire, vous ne les faites pas . D’autre part, si vous êtes conduits par [l’]esprit ,
    vous n’êtes pas sous [la] loi .
    Or les oeuvres de la chair sont manifestes ; ce sont fornication ,
    impureté , dérèglement , idolâtrie, pratique du spiritisme , inimitiés,
    querelle, jalousie, accès de colère, disputes, divisions, sectes , envies, soûleries ,
    orgies et choses semblables. Quant à ces choses, je vous préviens, comme je vous ai déjà
    prévenus, que ceux qui pratiquent de telles choses n’hériteront pas du royaume de
    Dieu .
    Par contre, le fruit de l’esprit est amour, joie, paix, patience, bienveillance,
    bonté , foi, douceur, maîtrise de soi . Contre de telles choses il n’y a pas de loi .
    D’autre part, ceux qui appartiennent à Christ Jésus ont attaché sur le poteau la
    chair avec ses passions et ses désirs .
    Si nous vivons par [l’]esprit, continuons à marcher aussi par [l’]esprit, de manière
    ordonnée . Ne cherchons pas à nous mettre en avant , entrant en rivalité les
    uns avec les autres , nous enviant les uns les autres .

  • GALATES 6 LA FOI, LA LOI, LA PROMESSE, CIRCONCISION

    Galates 6 : 1 18
    6 Frères, même si un homme fait un faux pas avant de s’en rendre compte, vous
    qui avez des aptitudes spirituelles , cherchez à redresser un tel homme dans un esprit
    de douceur , tout en ayant l’oeil sur toimême
    , de peur que toi aussi tu ne sois
    tenté . Continuez à porter les fardeaux les uns des autres, et ainsi accomplissez
    la loi du Christ . Car si quelqu’un pense être quelque chose alors qu’il n’est rien , il
    abuse sa propre intelligence. Mais que chacun éprouve ce que vaut son oeuvre à
    lui , et alors il aura lieu de se glorifier par rapport à lui seul et non par comparaison
    avec l’autre personne. Car chacun portera sa propre charge .
    D’autre part, que celui à qui on enseigne de vive voix la parole partage en
    toutes bonnes choses avec celui qui donne cet enseignement oral .
    Ne vous égarez pas : on ne se moque pas de Dieu . Car ce qu’un homme sème,
    cela il le moissonnera aussi ; parce que celui qui sème pour sa chair moissonnera de
    sa chair la corruption , mais celui qui sème pour l’esprit moissonnera de l’esprit la vie
    éternelle . Ne renonçons donc pas à faire ce qui est excellent , car le moment venu
    nous moissonnerons, si nous ne nous laissons pas gagner par la fatigue . Ainsi
    donc, tant que nous disposons pour cela d’un temps favorable , pratiquons envers tous
    ce qui est bon, mais surtout envers ceux qui [nous] sont apparentés dans la foi .
    Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main .
    Ce sont tous ceux qui désirent faire bonne figure dans la chair qui veulent vous
    forcer à vous faire circoncire , uniquement afin de ne pas être persécutés pour le poteau
    de supplice du Christ , Jésus . Car eux non plus, ceux qui se font circoncire, ne
    gardent pas la Loi , mais ils veulent que vous soyez circoncis pour avoir dans votre chair
    un motif de se glorifier. Qu’il ne m’arrive jamais, à moi, de me glorifier, sinon du
    poteau de supplice de notre Seigneur Jésus Christ, grâce à qui le monde a été attaché
    pour moi sur un poteau et moi pour le monde. Car ni la circoncision n’est quelque
    chose, ni l’incirconcision , mais une nouvelle création [est quelque chose]. Et
    tous ceux qui marcheront de manière ordonnée selon cette règle de conduite , paix et
    miséricorde sur eux, oui sur l’Israël de Dieu .
    Désormais , que personne ne me cause d’ennuis, car je porte sur mon corps les
    marques [d’un esclave] de Jésus .
    Que la faveur imméritée de notre Seigneur Jésus Christ [soit] avec l’esprit
    [que] vous [manifestez], frères. Amen.